top of page

Comment prévenir les crises d'épilepsie ?

L'épilepsie est une maladie neurologique complexe se traduisant par des crises épileptiques, causées par une activité électrique anormale du cerveau (1). Dans le monde, près de 50 millions de personnes souffrent d’épilepsie, en majorité des enfants, des adolescents et des personnes âgées. En raison des ressources économiques et des conditions sociales, 3 personnes épileptiques sur 4 ne sont pas soignées (2).  


Les crises, imprévisibles et aux formes variées, engendrent des défis considérables, affectant la qualité de vie des personnes qui en souffrent. Bien que la gestion de l'épilepsie nécessite souvent un traitement médical et une approche personnalisée avec des professionnels de la santé, des conseils pratiques peuvent contribuer à prévenir les crises. 


Identifiez les facteurs déclenchants 

Bien que les causes de l'épilepsie soient souvent non identifiées, des facteurs courants, tels que l'oubli de traitement, le stress, le manque de sommeil, l'alcool, les drogues et les changements hormonaux chez les femmes, sont associés à la survenue des crises. Des émotions fortes, l'exercice physique intense, la musique forte et les lumières clignotantes, peuvent aussi déclencher des crises (3,4).  

La variété des facteurs montre la nécessité pour chacun d’apprendre à connaître son épilepsie : tenez un journal de évènements précédant chaque crise pour bien connaître votre épilepsie et adapter votre quotidien.  

 

Prenez soin de votre sommeil 

Le lien entre épilepsie et sommeil est étroit et réciproque : un mauvais sommeil peut entrainer une aggravation des crises, et inversement, l’activité épileptique pendant le sommeil participe à un sommeil de mauvaise qualité (5).  

Il est donc essentiel de veiller à dormir suffisamment chaque nuit. Couchez-vous à une heure régulière, dès que les signes de la fatigue se font ressentir. Adoptez une routine relaxante avant de vous coucher, loin des écrans. Saviez-vous que de nombreux troubles du sommeil sont liés au stress de la journée ou à l’anxiété ? D’où l’importance de gérer votre stress ! 

 




Gérez votre stress 

Des études ont montré un lien entre le nombre de crises et la pratique d’exercices de relaxation (6). Pratiquez régulièrement des exercices de respiration, telle que la cohérence cardiaque. L’exercice consiste à se concentrer sur sa respiration, et à inspirer sur 5 temps, puis expirer sur 5 temps, pendant au moins 5 minutes par jour. Vous vous sentirez rapidement plus détendu. L’activité physique est aussi un bon moyen d’évacuer le stress : marche, cours à pied, vélo, natation, danse... Trouvez l’activité qui vous fait plaisir ! 

 

L’alimentation a-t-elle un impact sur la survenue des crises ? 

Le régime cétogène, un régime très pauvre en glucides et riche en bonnes matières grasses, est un régime thérapeutique utilisé depuis plusieurs décennies pour soigner l’épilepsie et réduire la fréquence des crises notamment chez les enfants (7). Toutefois, ce type de régime ne peut être suivi que pendant de courtes périodes et doit être impérativement encadré par un professionnel de santé. Ces données montrent tout de même l’importance d’avoir une alimentation saine. En particulier, limitez votre consommation de sucre et consommez régulièrement des aliments riches en bons gras (les omégas 3) que l’on retrouve par exemple dans les noix, amandes, huile de colza, huile de cameline, sardine, maquereaux...  

 

En conclusion, une approche holistique, combinant le suivi rigoureux du traitement médicamenteux et l’adoption d’un mode de vie équilibré peut constituer une stratégie efficace pour vivre avec l'épilepsie. Veillez à avoir suffisamment de temps de repos, gérez votre stress, et surveillez votre consommation d’alcool, de café ou autres excitants. Ayez une alimentation équilibrée, riche en bons gras et pauvre en sucre, tout en vous faisant plaisir ! 

 

Sources  : 

  1. Kadira Abdi, Raggabi Amine, Mohamed Hamid, Najoua Mouloudi, Youssouf Benmoh, Amal Satte, Bourazza Ahmed, Les facteurs déclenchants des crises dans les épilepsies, Revue Neurologique, Volume 179, Supplement, 2023, Pages S17-S18, ISSN 0035-3787, https://doi.org/10.1016/j.neurol.2023.01.032. 

  1. A. Gales, Mise au point, sommeil et épilepsie, Médecine du Sommeil, Volume 17, Issue 2, 2020, Pages 100-107, ISSN 1769-4493 

  1. Joanne Girard. Stress et épilepsie : Impact des événements de vie négatifs sur le développement de l’épilepsie. Sciences du Vivant [q-bio]. 2020. dumas-02921859 

  1. Virginie Longo. La diète cétogène dans le traitement de l’épilepsie des enfants. Sciences pharmaceutiques. 2009. hal-01733589 

コメント


bottom of page